Le  régime Weight Watchers est né dans les années 60, par l’Américaine Jean Nidetch, et plus qu’un régime alimentaire il est proposé comme un véritable mode de vie: l’enseignement de l’éducation nutritionnelle toutes les personnes qui ont des problèmes de surpoids . Voici la page officielle du régime:   http://www.weightwatchers.fr

La fondatrice l’a d’abord conçu pour elle-même, quand elle a réalisé qu’elle ne pouvait pas perdre de poids sans le soutien d’autres personnes. Donc, elle a invité six amis qui avaient le même problème de ne pas être en mesure de perdre du poids, et a commencé à échanger avec eux: conseils, motivation et soutien psychologique .                                                                                                        Ce fut un succès: leur objectif de poids a été atteint et ainsi Jean Nidetch, et beaucoup d’autres femmes l’avaient rejoint, s’uniront à des experts médicaux afin d’établir un régime précis: Weight Watchers.                                                                                              Pendant de nombreuses années, ce régime a été le plus suivi dans le monde entier et a connu un tel succès dû au  fait même d’être basé sur des groupes d’entraide, animé par des experts en nutrition et en psychologie : le sens de la solidarité et de l’émulation du groupe était le secret pour sortir de la dépendance de la suralimentation. Aujourd’hui Weight Watchers est beaucoup moins suivi que ce qu’il a pu être, mais il est en tout cas un régime alimentaire assez équilibré . Comment ça marche? Il repose essentiellement sur la base d’un régime hypocalorique de 1200-1300 calories par jour et doit être suivi pendant un minimum de 3 semaines.

Sa particularité, cependant, est d’attribuer un certain nombre de point pour chaque aliment qui est consommé. Ainsi chaque personne – basé sur son mode de vie, son sexe et son poids – vient attribuée un nombre de points qu’elle peut utiliser en une journée et ce nombre ne doit pas être dépassé.

Le score attribué à chaque aliment est calculé en fonction de la quantité de matière grasse et de calories que l’aliment contient, en fonction de la quantité consommée. Ce régime est donc extrêmement précis, et bien qu’il soit possible de manger de tout – dans  les justes quantités – vous savez dès le début du repas comment la quantité consommée influe sur le nombre total de points consommés.
Les seules restrictions sont les boissons gazeuses et alcoolisées sucrées .                                                                                           4 repas sont considérés – petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner - et tous les 4 repas doivent être consommés à des heures régulières. Il ya quelques trucs pour contrôler calories: éviter la consommation de pain entre les repas, retirez le gras de la viande avant la cuisson, préférer les édulcorants au sucre raffiné, éviter le beurre et les graisses animales et limiter la consommation de certains aliments tels que les œufs et le fromage. Vous ne devriez pas manger plus de 4 oeufs et plus de 120 grammes de fromage par semaine. Pour remplacer l’utilisation des condiments comme le lait, le bouillon, le vin blanc, l’eau, utiliser un peu d’huile et ajouter toutes sortes d’épices. Bien sûr il  y a également l’indication de la boire!

Le régime Weight Watchers donne beaucoup d’importance à l’activité physique.  Ceux qui font de l’activité physique peuvent même obtenir des points supplémentaires pour la journée. Quelques exemples sur la façon de calculer les points: en général, les points d’une certaine portion d’un aliment sont les calories contenues dans la portion divisées par 50 auxquels on ajoute les matières grasses contenues divisés par 12. 

Par exemple: un petit goûter acheté en supermarché qui a 157 calories et 7,5 grammes de matières grasses, comptera 157/50 + 7,5 / 12, pour un total de 3,77 points, ce qui, cependant, sont arrondis à 3,75  Les arrondis sont effectués au demi-point le plus proche.

Bien sûr, vous pouvez également calculer les points de la nourriture faite maison, car il y a un véritable dictionnaire de la nourriture avec tous les points correspondants ainsi que le nombre de points maximums quotidiens à consommer en fonctions des caractéristiques de la personne. 

Sur la base des tableaux de points de l’alimentation peut-être organisée en menus quotidiens qui combinent différents aliments sans dépasser le seuil les points maximums pour une journée. Voici quelques exemple de menu:

3 points pour le petit déjeuner , vous pouvez choisir, par exemple, entre:                                                                                                               1) 1 tasse de yogourt 0% avec des fruits: 1 point 2 tranches de pain: 1 point, 2 cuillères à café de confiture: o, 5 points et un jus d’orange fraîchement pressé: 0,5                                                                                                                                                                                            2) 1 tasse de lait écrémé: 1 point, la moitié d’un petit pain complet: 1 point, 1 cuillère à café de miel: 0,5 points, un jus de pamplemousse: 1 point.                                                                                                                                                                                                                                              3) 1 tasse de lait écrémé: 1 point, 3 cuillères à soupe de flocons de maïs: 1 point, 1 kiwi: 1 point

Un dîner de 7 points peut être par exemple:                                                                                                                                                                           un petit steak haché grillé: 2 points et 2 cuillères à soupe de purée: 2 points; haricots bouillis: zéro points, une cuillère à café d’huile: 1 point: 1 paquet de biscuits sans sel: 2 points.

Un déjeuner de 8 points peut être composé de:                                                                                                                                                                 un quart d’une pizza margherita: 3,5 points; légumes grillés mixtes: zéro points, une cuillère à café d’huile: 1 point, une tasse de fraises: 0.5 points, 2 boules de crème glacée: 3 points.

Enfin, voici un exemple d’un dîner de 10 points:                                                                                                                                                spaghettis aux moules (60 grammes de spaghetti, huile d’olive, le persil, les moules, sel, poivre): 4 points, 120 grammes de rôti de boeuf: 4 points; salade de tomates: 0 point, une cuillère à café d’huile: 1 point, une poire: 1 point.